Après les punaises de lit : les punaises nébuleuses investissent nos intérieurs

L'autorité en matière de protection des espaces naturels de Champagne-Ardenne Nature Reserve a révélé que cet automne connaît une invasion croissante de punaises.

© Osmoz-decoration.fr - Après les punaises de lit : les punaises nébuleuses investissent nos intérieurs

Après les punaises de lit, découvrons maintenant leurs cousins : les punaises nébuleuses.

Différencier punaises de lit et punaises nébuleuses #

Si les punaises de lit restent toujours présentes dans nos maisons, c’est avec surprise que nous sommes confrontés à ces nouvelles venues. Yohann Brouillard, le responsable naturaliste pour les branches Aube et Haute-Marne de la Champagne-Ardenne Nature Reserve, explique qu’il est tout à fait normal d’en trouver chez soi : « En automne, ces insectes cherchent un endroit chaud et sec où s’abriter pour survivre jusqu’à l’hiver ».

Malgré leur ressemblance, il est important de ne pas confondre les punaises de lit et les punaises nébuleuses. Celles-ci ont une grande épine ventrale ainsi que de petites taches nébuleuses sur leurs ailes. De plus, elles se distinguent par l’absence d’une pointe ventrale sur leur abdomen et par la présence de seulement deux anneaux blancs sur leurs antennes.

À lire Traitement innovant contre les punaises, la percée française surprend

Pourquoi ces créatures indésirables s’installent chez nous ? #

Dans leur milieu naturel, les punaises nébuleuses vivent principalement dans lesforêts et lesjardins. Toutefois, la baisse des températures automnales les conduit à chercher un refuge pour passer l’hiver au chaud. Nos maisons offrent ainsi un abri idéal pour ces insectes qui s’introduisent dans nos foyers par tous les moyens possibles.

Même si elles peuvent provoquer une certaine gêne en raison de leur présence massive, il est bon de noter que ces insectes ne sont pas nuisibles pour la santé ou pour les habitations. En effet, ils ne piquent pas comme leurs cousins les punaises de lit et ne causent pas de dégâts matériels.

Comment prévenir leur installation ?

Bien qu’il soit difficile d’empêcher totalement l’invasion des punaises nébuleuses, quelques mesures simples peuvent être prises pour limiter leur nombre. L’une des première mesure consiste à rendre l’accès à vos pièces difficiles pour ces insectes. Faites attention aux fenêtres et aux portes, vérifiez que les joints soient bien en place et étanches. Les moustiquaires sont également une bonne solution pour les empêcher d’entrer dans votre logement.

Une autre méthode consiste àlimiter les sources de chaleur dans vos pièces.

À lire Les cultures façonnent nos choix, 2 influences mondiales marquent la tendance actuelle

Néanmoins, cette option n’est pas vraiment envisageable durant la saison froide où il est nécessaire de maintenir une température convenable chez soi.

Comment les éliminer ?

Si malgré toutes ces précautions, vous êtes envahi par les punaises nébuleuses, il existe quelques solutions pour vous en débarrasser. Certains optent pour l’usage d’insecticides, bien qu’ils ne soient pas toujours efficaces et puissent causer des problèmes de santé.

Une alternative plus écologique est decapturer manuellement les intrus avec un chiffon humide ou une pince, pour ensuite les mettre dans un sac plastique et les remettre à l’extérieur. Enfin, n’oubliez pas d’éviter d’écraser ces insectes, car ils relâchent alors une forte odeur désagréable.

Les spécialistes s’activent pour leur survie #

Le National Heritage Inventory du Musée national d’histoire naturelle suit de près l’évolution des populations de punaises nébuleuses afin d’en apprendre davantage sur leur comportement et leur biologie.

À lire Décoration : Tendance vers la simplicité

Ainsi, les spécialistes espèrent identifier plus précisément les raisons de cette présence massive dans nos foyers et proposer des solutions adaptées pour mieux cohabiter avec cet insecte tout en respectant son cycle de vie.

Osmoz-decoration.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :